Je suis un papa geek

L’assassin royal T.1 : Le Bâtard

Date de sortie

: 24/09/2008

Scénariste : GAUDIN

Dessinateur : SIEURAC

Coloriste : ALQUIER

EAN : 978-2-30200-299-9

Prix : 12.9 €

Au château de Castelcerf le roi Subtil Loinvoyant règne sur les Six Duchés ; il est aidé dans sa lourde tâche par son fils Chevalerie qui comme son père et tous les nobles du royaume porte le nom de la qualité que ses parents espéraient le voir développer. Ainsi le frère du Roi-servant s’appelle t’il Vérité et leur demi-frère, né d’un second lit, Royal.

Suite à une aventure restée inconnue de tous, Chevalerie donne à la lignée un nouveau descendant : un bâtard, dont la simple existence va bouleverser le fragile équilibre qu’avait établi le roi pour contrôler ses turbulents fils. Ce héros malgré lui, nommé Fitz, voit son avenir s’assombrir au fil du temps. Alors que les autres enfants ont déjà leur place à la cour et dans ses intrigues, lui devra la mériter et servir la couronne en devenant ce que personne ne voulait être : l’Assassin royal. Au service de son roi il apprendra les poisons, le meurtre et la trahison…

La célèbre saga fantasy « L’assassin royal » de Robin Hobb (alias Margaret Astrid Lindholm Ogden de son vrai nom) vient d’être adapté en bande dessinée par les éditions Soleil. Pour ceux qui ne la connaissent pas, Robin Hobb est un célèbre écrivain américain qui est à la Fantasy ce que Stephen King est à l’Horreur.

On doit cette merveilleuse adaptation en bande-dessinée à Jean-Charles Gaudin, réputé pour ses créations d’univers fantastiques, et à son ami Laurent Sieurac. Rappelons qu’ils avaient collaboré pour la réalisation de la bande-dessinée « Les Princes d’Arclan ».
Là encore, la qualité graphique est au rendez-vous, et les amateurs comme les puristes trouveront tous leur part de plaisir dans cette bande-dessinée. Certains critiqueront le fait que l’histoire est quelque peu accélérée et ne s’attarde pas trop sur les états d’âme de notre jeune héros Fitz, alors que d’autres revivront cette formidable aventure en mettant des visages et des décors sur les personnages et les lieux rencontrés tout au long de cette aventure.

Il est vrai que la bande-dessinée est beaucoup moins subjective que le livre, on ressent moins l’état d’esprit, les réflexions, les doutes et les peurs de Fitz, mais cela permet de voir l’histoire sous un autre jour et de se focaliser sur l’environnement et les autres personnages de cet univers.

Néanmoins, le travail d’adaptation et d’immersion du lecteur est colossal : on s’y croit du début à la fin !

Vous êtes sceptiques ? Pas de problème : les éditions Soleil vous propose quelques pages à découvrir en cliquant sur ce lien :

L’assassin royal Tome 1 : Le bâtard

Julien

Développeur web depuis 10 ans, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

Ajouter un commentaire

Julien

Développeur web depuis 10 ans, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

Inscription à la newsletter