Loisirs

5 choses à savoir avant votre premier saut en parachute

5 minutes de lecture

Ça y est, c’est parti, vous vous êtes décidé à effectuer le grand saut (c’est le cas de le dire !) et à réaliser votre premier saut en parachute ! Que ce soit en solo ou en tandem avec un moniteur, vous vous posez certainement de nombreuses questions qui sont totalement légitimes face au vide et à la chute libre qui vous attend. Après tout, nous sommes des bipèdes terrestres et non aériens, cela semble évident d’avoir de l’appréhension ! Je vais tenter d’y répondre avec ces cinq choses à savoir avant votre premier saut en parachute.

Comment vous préparer à votre premier saut en parachute ?

Comme pour toute discipline sportive, même à caractère occasionnel, il vous faut une préparation physique, ainsi que psychologique pour bien appréhender et bien profiter de votre premier saut en parachute.

Commencez par vous imprégner au maximum de pensées positives afin de vous rassurer. Dites-vous que ce sera l’un des plus beaux jours de votre vie, car sauter en parachute pour la première fois vous permettra de voler (c’est le rêve de l’humanité) et de côtoyer les oiseaux le temps d’un saut !

La semaine qui précède le jour du saut, adoptez un rythme sain : dormez suffisamment, mangez équilibré (pas trop de gras, mais plutôt des sucres lents et des vitamines), pas d’alcool, et préparez-vous aussi un petit peu physiquement, surtout si vous n’êtes pas un grand sportif. Trente minutes de marche quotidienne ou une heure de natation suffiront à vous mettre sur pied et à vous redonner confiance.

Si vous souhaitez vous familiariser avec les équipements et les techniques de saut, vous pouvez aisément contacter les professionnels de saut en parachute qui vont vous accompagner pour qu’ils répondent à toutes vos interrogations et apaisent vos doutes. Par ailleurs, vous avez la possibilité d’effectuer une simulation de chute libre en soufflerie, afin d’appréhender les sensations qui vous attendent, même si la hauteur de chute ne sera pas aussi impressionnante que depuis un avion dans le ciel !

premier saut en parachute

Assurez-vous de votre sécurité pour votre saut en parachute

Il va de soi que la sécurité est l’élément le plus important du saut en parachute. Les professionnels qui vous encadrent sont parfaitement formés et ils seront là pour vous aider, ainsi que pour vous apprendre à sauter en toute sécurité. Il faut aussi être vigilant à la sécurité avant le décollage, quand vous êtes encore sur le tarmac de l’aérodrome. Par exemple, l’alcool est interdit aux abords de l’aérodrome (et surtout avant le décollage). De plus, il est également interdit de fumer près des voiles pour éviter de les détériorer.

Lire aussi  [Infographie] - Les 10 commandements de la typographie

Si vous avez moins de vingt sauts à votre actif, un moniteur vérifiera votre matériel. Il faut également penser à faire le tour de la piste pour ne pas l’encombrer et pouvoir laisser la place à ceux qui pourraient éventuellement atterrir. Enfin, avant de monter dans l’avion, les moniteurs vous dispenseront un briefing vous expliquant le déroulement du saut : de la sortie de la salle de briefing à l’atterrissage final.

Le vol en avion peut monter à une altitude d’environ 4 000 m et dure entre quinze et vingt minutes. Durant ce laps de temps, vous devez porter un casque et une ceinture, respecter l’ordre de sortie établi avant le décollage et vous préparer au saut dix minutes avant la zone de parachutage. Dès que vous verrez une lumière verte, vous pourrez effectuer votre premier saut en parachute !
Durant la chute libre, la principale mesure de sécurité est de constamment vérifier son altitude, surtout dans le cas où la visibilité est faible (nuages, brouillard, etc.). En l’absence de visibilité, il faut éviter de se déplacer afin de ne pas risquer d’entrer en collision avec les autres parachutistes. En effet, une distance de 1500 m entre chaque participant est recommandée.

Comment garder un souvenir de votre saut en parachute ?

Avec toutes ces règles de sécurité, le stress, l’inconnu du saut et toutes les émotions qui vont vous submerger, tout va se passer très vite. La chute libre à 200 km/h dure, en général, cinquante secondes (pour 2500 m de chute) avant l’ouverture du parachute qui se produit aux alentours de 1500 m d’altitude. Vous pourrez ensuite profiter paisiblement de la descente pendant huit minutes.

Lire aussi  Holmes T2

Ce temps peut vous paraître long, mais cela passera en réalité très vite. C’est pourquoi il est important de penser à garder un souvenir de votre premier saut en parachute.

Pour cela, votre famille ou vos amis qui vous accompagnent peuvent éventuellement immortaliser votre saut depuis le sol. Toutefois, ils risquent d’être gênés par la distance et par les zones de sécurité de l’aérodrome sur lesquelles ils ne pourront pas se rendre. Cela signifie qu’ils ne pourront prendre aucune photo lors du vol ni à la sortie de l’avion.

En général, les professionnels avec qui vous allez effectuer votre premier saut en parachute vous proposeront une prestation complémentaire permettant la prise de vidéos et de photos de la montée de l’avion jusqu’au déploiement de la voile. Un appareil photo placé sous l’aile de l’avion prend en photo en rafale les parachutistes lors de leur sortie. Une caméra de type GoPro peut également être attachée au poignet de votre porteur (le moniteur qui se trouve derrière vous dans le cas d’un saut en tandem).

Un caméraman équipé de matériel professionnel et homologué peut aussi vous filmer et vous photographier durant la chute libre. Ces vidéos et ces clichés sont ensuite envoyés de manière numérique dans les heures qui suivent le saut afin de vous éviter d’attendre le montage qui peut prendre du temps.

saut parachute photo souvenir

Existe-t-il des restrictions quant aux personnes qui peuvent sauter ?

En général, toute personne âgée de 12 à 85 ans peut sauter en parachute, pour peu que son gabarit soit adapté à l’activité. Un certificat médical n’est pas obligatoire entre 18 et 49 ans, mais il est recommandé. Pour les mineurs et les personnes de 50 ans et plus, un certificat médical de non contre-indication à la pratique du saut en parachute biplace doit être délivré par un médecin généraliste et devra dater de moins de 3 mois le jour du saut. De plus, pour les personnes mineures, une autorisation signée par les deux parents est demandée en plus du certificat médical.

Lire aussi  Comment regarder tous les films et les séries Marvel dans l'ordre chronologique parfait ?

Par ailleurs, le poids de la personne sautant est à prendre en considération, car il aura un impact sur la voile à utiliser, le poids chargé dans l’avion et sur les postures d’atterrissage lors de l’arrivée au sol. En général, le poids limite se situe aux alentours de 95 kg. Au-delà, il faut contacter des professionnels qui pourront vous accompagner pour adapter l’équipement et le saut, ainsi que pour aviser de la possibilité du saut avec vous.

De quelle hauteur allez-vous sauter en parachute ?

Comme je vous l’ai indiqué rapidement précédemment, l’avion monte pendant quinze à vingt minutes à une hauteur de 4 000 m. À cette altitude, les parachutistes sautent de l’avion et effectuent une chute libre à une vitesse de 200 km/h qui leur fait parcourir 2500 m de descente en 50 secondes. Arrivés à 1500 m, ils ouvrent le parachute pour effectuer la descente qui dure huit minutes. Pas de panique, l’équipement dispose d’une sécurité qui ouvre automatiquement le parachute à une altitude de sécurité minimale si la voile n’a pas été déployée avant.

C’est donc très haut et il est tout à fait normal d’appréhender un tel saut face à un si grand vide sous les pieds. Cette appréhension ne peut pas être anticipée en soufflerie, la hauteur sous pied n’étant pas présente ni visible dans cette situation.

606 articles

À propos de l'auteur
Chef de projets web depuis 2017 et développeur web depuis 2007, je suis avant tout le mari d'une formidable femme, et le papa d'une fantastique et adorable petite fille et d'un magnifique et tout trognon petit garçon. Passionné d'internet, de dessin, de photographie, d'écriture et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant plus de 10 ans. Depuis 2017, mon blog "arcana-scientis.fr" a changé de nom et s'appelle désormais "jesuisunpapageek.fr", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !
Articles
Articles en relation
Loisirs

4 marques de billards qui valent le détour !

3 minutes de lecture
Vous aimez le billard et vous souhaitez vous en acheter un, mais vous ne savez pas vers quelle marque de billard vous…
Objets connectés

3 idées pour mettre en valeur votre iPhone

2 minutes de lecture
Vous l’aimez, vous l’avez payé cher et vous ne pouvez plus vous en passer, votre iPhone fait désormais tout dans votre vie….
Objets connectés

3 avantages d'une liseuse électronique

2 minutes de lecture
Vous adorez la lecture, et vous avez une collection phénoménale de livres à ne plus savoir où les mettre ? Vous êtes…
Envie de recevoir des infos exclusives?

Rassurez-vous, vous ne serez pas harcelés et vous pouvez vous désinscrire à tout moment!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.