Internet

Des chercheurs chinois veulent stocker des données dans des bactéries

1 minutes de lecture

Aussi fou que cela puisse paraître, des chercheurs chinois de l’université de Hong Kong ont réellement dans l’idée de stocker d’énormes quantités de données dans des bactéries Escherichia Coli ou « colibacille« , nocives pour l’homme.

La bactérie Escherichia Coli

La bactérie Escherichia Coli

Cette technique est appelée « Biostockage » et est très récente : moins de 10 ans. Déjà en 2007, une équipe japonaise avait réussi à encoder l’équation d’Einstein sur la théorie de la relativité (E=MC2) dans l’ADN d’une bactérie commune du sol. Comme les bactéries ne cessent de se reproduire, les informations stockées peuvent alors être conservées durant des milliers d’années.

L’équipe de Hong Kong voudrait aller plus loin en stockant des données textuelles, des musiques, des vidéos et des images dans les bactéries. Ils ont donc développé une méthode pour compresser les données et les distribuer dans les cellules bactériologiques. Et pour les retrouver, rien de plus simple : ils ont déjà cartographié l’ADN de la bactérie.

Ainsi, avec 1 gramme de bactéries, il est ainsi possible de stocker l’équivalent de 450 disques durs de de 2000Go (2To environ) de données ! Imaginez les archives nationales de la France qui s’étendent sur 160 km d’étagères réduites à des petites boites de bactéries conservées dans des réfrigérateurs !

Pour insérer les données, l’ADN des bactéries est retiré, des enzymes intègrent les données dans cet ADN, puis l’ADN modifié est replacé dans une nouvelle cellule. D’après les scientifiques chinois, l’avantage des bactéries est qu’elles ne peuvent pas être piratées. C’est sûr, je n’ai encore jamais vu de bactéries avec liaison wifi ou bluetooth pour établir une connexion sans fil, mais sait-on jamais … !

Lire aussi  Infographie : les chiffres clés des opérateurs mobiles en France 2015

Concernant le danger sanitaire posé par l’Escherichia Coli, responsable de graves intoxications alimentaires, les chercheurs précisent qu’ils manipulent une version synthétisée, sans danger.

Que pensez-vous de cette technique ? Pensez-vous que cela peut résoudre les problèmes de stockage et d’archivage en constante augmentation volumétrique ?

À propos de l'auteur
Chef de projets web depuis 2017 et développeur web depuis 2007, je suis avant tout le mari d'une formidable femme, et le papa d'une fantastique et adorable petite fille et d'un magnifique et tout trognon petit garçon. Passionné d'internet, de dessin, de photographie, d'écriture et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant plus de 10 ans. Depuis 2017, mon blog "arcana-scientis.fr" a changé de nom et s'appelle désormais "jesuisunpapageek.fr", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !
Articles
    Articles en relation
    Internet

    Sortez premier des recherches sur Google !

    4 minutes de lecture
    Créer un site internet est désormais quelque chose d’inévitable si on veut un tant soit peu être visible du plus grand nombre,…
    Loisirs

    Faites du karting pour vous éclater en famille !

    2 minutes de lecture
    En cette période de confinement sanitaire, vous allez sûrement vous dire que je suis complètement fou de vous parler de faire du…
    Internet

    DesignEvo : créez rapidement de superbes logos en ligne

    3 minutes de lecture
    La création de logo a toujours été une branche vitale du design, et c’est presque un noyau irremplaçable dans le domaine du…
    Envie de recevoir des infos exclusives?

    Rassurez-vous, vous ne serez pas harcelés et vous pouvez vous désinscrire à tout moment!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.