Je suis un papa geek
nature forest industry rails - Dossier JO Vancouver 2010 (15/15) : Patinage de vitesse

Dossier JO Vancouver 2010 (15/15) : Patinage de vitesse

Pour finir sur ce dossier dédiés aux disciplines Jeux Olympiques d’Hiver de Vancouver 2010, je vais vous présenter le patinage de vitesse, discipline où la vitesse de patinage et la concentration sont mises à rude épreuve.

À propos du patinage de vitesse

Le patinage de vitesse voit le jour sur les canaux de Hollande, dès le 13e siècle, au moment où les patins en fer montés sur semelles de bois servaient de principal moyen de transport. La première compétition de patinage de vitesse connue aurait eu lieu en Hollande dès 1676. Au début du 19e siècle, les Hollandais ont partagé le concept de patinage de vitesse avec leurs voisins européens.

Le patinage de vitesse fait partie du programme olympique depuis les premiers Jeux olympiques d’hiver tenus à Chamonix en France en 1924. À l’origine, seuls les hommes prenaient part aux compétitions. Cependant, aux Jeux de 1932 à Lake Placid, les épreuves pour femmes ont été un sport de démonstration. Par la suite, ces épreuves sont devenues des épreuves à part entière à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver de 1960 à Squaw Valley.

Le patinage de vitesse est le sport le plus rapide propulsé par un humain, sans aide mécanique. Les patineurs peuvent atteindre des vitesses de plus de 60 kilomètres à l’heure.

Le sport

Les compétitions olympiques de patinage de vitesse se déroulent sur une piste ovale de 400 mètres. Chronométrés au centième de seconde près, les athlètes s’affrontent par paire, patinent dans le sens contraire des aiguilles d’une montre autour de la piste ovale et changent de couloir à tous les tours, afin d’égaliser la distance parcourue. Le patineur qui se trouve dans le couloir extérieur à priorité au point de changement de couloir si les patineurs arrivent à cet endroit en même temps.

Poursuite par équipe

Les épreuves de poursuite par équipe ont fait leur début aux Jeux de 2006 à Turin. Pour ces épreuves, deux équipes de trois patineurs s’élancent en même temps, de chaque côté de la piste ovale. Les coéquipiers prennent la tête à tour de rôle, tandis que les deux autres patineurs suivent de près le meneur afin de tirer profit des
courants d’air. L’équipe a terminé sa course lorsque les trois participants ont franchi la ligne d’arrivée. La compétition se compose de tours d’élimination qui mènent à une course finale.

Photos

Pour en savoir plus

Le site officiel des Jeux Olympiques de Vancouver 2010, rubrique patinage de vitesse : http://www.vancouver2010.com/fr/patinage-de-vitesse-olympique/

Julien

Chef de projet et ex-développeur web avec 10 ans d'ancienneté, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille et d'un magnifique et tout trognon petit garçon. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant plus de 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Julien

Chef de projet et ex-développeur web avec 10 ans d'ancienneté, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille et d'un magnifique et tout trognon petit garçon. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant plus de 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

Inscription à la newsletter