Je suis un papa geek
nature forest industry rails - Dossier JO Vancouver 2010 (6/15) : Patinage artistique

Dossier JO Vancouver 2010 (6/15) : Patinage artistique

Continuons avec les disciplines olympiques de ces Jeux Olympiques d’Hiver de Vancouver 2010 avec le patinage artistique ! Danse, individuel ou en couple, le patinage artistique est une épreuve alliant grâce et techniques pour le plaisir de nos yeux !

A propos du patinage artistique

L’Américain Jackson Haines est reconnu comme le père du patinage artistique moderne. Il aurait créé le patinage artistique dans les années 1860 non pas dans son pays natal, mais à Vienne en Autriche, là où le public appréciait son style soigneusement chorégraphié et influencé par le ballet. Avant lui, le patinage artistique reposait en grande partie sur des figures imposées, comme par exemple tracer plusieurs fois un huit exactement de la même manière. Jackson Haines invita des musiciens à se produire sur la glace pendant qu’il patinait et ajouta à la discipline des costumes intéressants, de même que des vrilles et des pirouettes impressionnantes.

Le patinage artistique est devenu une discipline olympique avant même l’existence des Jeux olympiques d’hiver, puisqu’il est apparu à l’occasion des Jeux olympiques d’été de 1908 à Londres, où l’on a présenté des épreuves individuelles et de couple (les patinoires intérieures pouvant être maintenues à des températures froides même par temps chaud). La danse sur glace a fait son apparition aux Jeux olympiques d’hiver de 1976 à Innsbruck, en Autriche. On a abandonné les figures imposées avant les Jeux olympiques d’hiver de 1992 à Albertville.

Le sport

Aux Jeux olympiques, le patinage artistique compte quatre disciplines officielles : les épreuves pour hommes, les épreuves pour dames, les épreuves pour couples et la danse sur glace. Chaque discipline est jugée par un jury distinct composé de neuf juges de championnat membres de l’Union internationale de patinage (ISU) qui utilisent un système de pointage informatique pour mesurer la qualité de chaque performance. Avant chaque épreuve, on procède à un tirage au sort secret, afin de déterminer quels seront les juges dont les notes composeront le résultat de l’épreuve. Seules sept des neuf notes sont utilisées et on procède à un nouveau tirage pour chaque épreuve.

Pour chaque performance, les juges donnent une note pour chaque élément exécuté, ce qui compose la note technique. À la fin de chaque performance, les juges donnent des notes supplémentaires pour la présentation technique générale et les capacités de présentation du patineur, de la patineuse ou du couple. La personne ou le couple dont la note totale (notes technique et de présentation) est la plus élevée est déclarée gagnant. En plus du jury, il y a aussi des juges techniques qui déterminent le nom et le niveau de difficulté de chacun des éléments exécutés, au cours de la performance. Ce comité est composé d’un spécialiste technique, d’un spécialiste technique adjoint et d’un contrôleur technique.

Epreuves individuelles

En patinage individuel, les patineurs doivent exécuter un programme court (limité à deux minutes cinquante secondes) qui comporte des pas, des pirouettes, des combinaisons et des sauts imposés, de même qu’un programme libre plus long (limité à quatre minutes pour les dames et à quatre minutes et demie pour les hommes) au son de la musique. Le programme libre, qui compte pour deux tiers de la note finale, permet aux athlètes de montrer leur créativité, leurs mouvements innovateurs et leur niveau de difficulté technique.

Couples

L’épreuve par couple suit le même format que les épreuves individuelles et comporte donc également un programme court imposé et un programme libre (de quatre minutes et demie). Cependant, lors de cette épreuve qui réunit un couple patinant à l’unisson, l’homme soulève et parfois même projette sa partenaire. Les couples doivent également présenter des sauts, des pirouettes et des spirales synchronisés, le tout relié harmonieusement par des pas et d’autres mouvements.

Danse sur glace

La danse sur glace est présentée par un couple et est basée sur le rythme, l’interprétation de la musique et des pas précis. Au contraire de l’épreuve en couple, en danse sur glace, l’homme ne soulève pas la femme au-dessus de sa tête et personne ne saute. La danse sur glace ressemble à la danse de salon puisque les partenaires doivent rester en contact pendant tout le programme.

La compétition de danse sur glace se compose de trois parties : une danse imposée, une danse originale et une danse libre. Pour la danse imposée, on patine selon des mouvements prescrits au son d’une musique qui incorpore un rythme et un tempo prédéterminés. La danse originale et la danse libre sont créées par chaque couple, au son d’une musique de leur choix. Les programmes doivent aussi comprendre des éléments imposés tels que des levés de danse, des pirouettes, des volte-face synchronisés et des séquences de pas.

Photos

Pour en savoir plus

Le site officiel des Jeux Olympiques de Vancouver 2010, rubrique patinage artistique : http://www.vancouver2010.com/fr/patinage-artistique-olympique/

Julien

Chef de projet et ex-développeur web avec 10 ans d'ancienneté, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille et d'un magnifique et tout trognon petit garçon. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant plus de 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

2 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Julien

Chef de projet et ex-développeur web avec 10 ans d'ancienneté, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille et d'un magnifique et tout trognon petit garçon. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant plus de 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

Inscription à la newsletter

%d blogueurs aiment cette page :