Objets connectés

iPhone : un ver dans la pomme ?

Le premier ver pour iPhone a été découvert en Australie. Non, pas un insecte, mais bel et bien un virus informatique, certes inoffensif pour l’instant.

Rassurez-vous (ou pas), ce ver n’infecte que les iPhone jailbreakés dont le mot de passe SSH par défaut (Alpine) n’a pas été modifié. En effet, ce ver scanne le réseau à la recherche de nouvelles cibles qu’il infecte par SSH en se connectant avec le mot de passe par défaut « Alpine ».

Que fait-il ?

Pas grand chose et rien de bien méchant. Il change votre fond d’écran en y insérant une superbe et magnifique image du chanteur « has been » Rick Astley des RickRollerz. Oui, en gros, votre iPhone se fait « rickrollé » (hou la honte !).

Comment s’appelle t-il ?

Ikee. Et bien oui, il a un petit nom. C’est qu’ils sont très « familles » les vers, je vous jure.

Sur le blog de Sophos, vous pouvez d’ailleurs obtenir quelques informations supplémentaires à son sujet : étude du code python, méthode virale, etc …

Comment lutter contre ce ver ? (ou plutôt comment ne pas l’attraper)

  • Ne pas avoir de iPhone jailbreaké
  • Si votre iPhone est jailbreaké, désactivez OpenSSH (qui consomme de la batterie inutilement si vous ne l’utilisez pas)
  • Si votre iPhone est jailbreaké, alors changez le mot de passe SSH du compte « root ». Pour cela il faut installer l’Application « Mobile Terminal » depuis Cydia. Lancez ensuite Mobile Terminal et tapez la commande suivante : « su ». Entrez le mot de passe root (alpine), puis « passwd ». Entrez un nouveau mot de passe (l’iPhone vous le demandera deux fois).
Lire aussi  iPhone 4 blanc, pour la fin de l’année ?

Si vous ne vous rappelez plus du tube de Rick Astley, « Never gonna give you up« , le voilà en vidéo pour votre plus grand plaisir !

[wat 213091Z5fD0ht1004132 450 400]

Partages :

Articles en relation

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.