Internet

Le premier appareil photo open source

C’est le projet en cours de réalisation par les spécialistes de l’imagerie numérique de l’Université de Stanford, un appareil photo libre, le premier appareil photo open source.

Nommé « Frankencamera », dont le nom fait référence au vilain Frankenstein, cet appareil photo est composé d’une base matérielle issue d’un Nokia N95 et d’un objectif Canon.

Comme vous pouvez le constater, ce n’est au niveau matériel que cet appareil est « open source« , mais plutôt au niveau logiciel.

Nous y trouvons donc :

Le « Frankencamera » fonctionne avec un noyau Linux et l’ensemble de son code source sera rendu public d’ici un an, le but étant de pouvoir télécharger de nouvelles applications étendant les fonctionnalités de l’appareil photo.

Pour la petite histoire, cet appareil photo a été appelé « Frankencamera » car, aux dires même de ses créateurs, cet appareil photo est « moche » mais fonctionnel (tout comme la créature de Frankenstein).

Pour Marc Levoy qui dirige ce projet, il s’agit de fournir à court terme une plate-forme de développement à bas coût disponible d’abord pour les organismes de recherche en traitement numérique de l’image. Ceci afin d’ouvrir la possibilité de développer des algorithmes capables d’indiquer à l’appareil photo quoi faire dans la microseconde qui suit en fonction des multiples informations disponibles sur la scène en cours de photographie.

Les travaux encours sont les suivants :

  • la capacité d’élargir la prise en charge des différentes exposition d’une scène pour fournir une image disposant d’une exposition optimisée pour les différentes zones.
  • l’utilisation de photo haute résolution faite durant la capture d’une vidéo. Cette image et les informations qu’elle contient sont ensuite utilisées pour améliorer le rendu du film vidéo.
  • une connectivité réseau afin de rendre l’ANP communiquant. On comprend alors mieux le choix d’un téléphone mobile comme base de développement.
Lire aussi  Jetuemafemme.com : un conjoint tué, le sourire retrouvé !

Ce projet a reçu le support de nombreux sponsor comme Nokia, Adobe Systems, Kodak, et Hewlett-Packard.

Partages :

Articles en relation

Voir les commentaires (1)
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.