Je suis un papa geek
nature forest industry rails - Manga - Ikigami, préavis de mort

Manga – Ikigami, préavis de mort

Dans notre pays, une loi entend assurer la prospérité de la nation en rappelant à tous la valeur de la vie. Pour ce faire, un jeune sur mille entre 18 et 24 ans est arbitrairement condamné à mort par une micro-capsule injectée lors de son entrée à l’école. Lorsque l’on reçoit l’Ikigami, c’est qu’il ne nous reste plus que 24 heures à vivre. Mais à quoi passer cette dernière journée, lorsqu’on n’a pas eu le temps de faire sa vie ? Que feriez-vous de vos dernières 24 heures ?

Inculquer aux jeunes le goût de la vie au détriment de l’éthique

C’est la vision qui est apportée par Ikigami tout au long du manga. Ce n’est pas la vision d’un monde idéal qui a voulu être montrée, mais la vision exacte de notre monde actuel, à la seule différence qu’1 jeune sur 1000 doit mourir entre ses 18 ans et ses 24 ans, dans le but d’inculquer aux autres jeunes le goût de la vie au détriment de l’éthique.

Si les enfants ne saisissent pas le danger de l’injection, les adultes eux, sont parfaitement au courant. Le système découle de la loi de la postérité et la société et est formatée pour en tirer les meilleurs bénéfices. Avec une épée de Damoclès sur sa tête, la jeunesse apprend la vraie valeur de la vie et entraîne tout un cycle vertueux : taux de suicide et de criminalité en baisse et indice de productivité qui monte en flèche.

Un héros apathique

Kengo Fujimoto vient de dépasser la barre fatidique des 25 ans qui indique qu’il a échappé à l’injection mortelle. Le voilà intronisé pour faire partie de l’élite et remplir son devoir quotidien qui sera de porter l’Ikigami.

Le héros n’est donc pas une victime mourant dans les 24h comme on aurait pu s’y attendre, mais un fonctionnaire ayant la lourde et ingrate tâche de délivrer l’Ikigami aux personnes concernées. Celles-ci sont en effet suivies jusqu’à la date fatidique, la procédure tant bien huilée par une lourde machine administrative.

Fujimoto est un personnage apathique pour plusieurs raisons : son travail n’est pas très motivant (annoncer la mort des gens, il y a plus joyeux !), il vient de se faire plaquer par sa copine qui ne supportait pas son macabre travail et enfin, à force d’annoncer la mort aux hommes et aux femmes au quotidien, il lui arrive de se poser des questions interdites quant à la légitimité de cette “Loi de Sauvegarde de la Prospérité Nationale”.

Informations sur le manga

  • Nombre de volumes : 36 en anglais, 9 seulement en français, mais la série n’est pas terminée
  • Auteur : Motorō Mase
  • Genre : Action, Drame, Mystère, Seinen
  • Editeur : Asuka
  • Nombre de pages : > 200 pages
  • Prix : ~ 8 euros / volume

Quelques images du manga

Le film Ikigami

Un film est sorti au Japon en 2008 sous le nom Ikigami : The ultimate limite. Ce film se concentre sur 3 histoires tirées des tomes 1 et 2, en particulier “La chanson oubliée” qui donne lieu à une chanson originale : “Mitsishirube” (panneau de direction en japonais).

J’aimerais particulièrement bien pouvoir voir ce film, mais je n’arrive pas à trouver un seul site où il est possible de louer / acheter le film en français (sous-titré ou non) ou du moins en anglais (le japonais, c’est pas ma tasse de thé – jeu de mot inside – :D). Si jamais vous avez le film ou des informations me permettant de trouver où je peux le récupérer pour le visualiser, je vous serai reconnaissant !

Et je pourrais même en mettre une présentation avec une critique personnelle sur Arcana Scientis !

En attendant, voici le trailer que j’ai trouvé sur le site Kaze Manga :

Julien

Développeur web depuis 10 ans, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

2 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Julien

Développeur web depuis 10 ans, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

Inscription à la newsletter

%d blogueurs aiment cette page :