Je suis un papa geek
ravensword shadowlands paysages - [Playthrough] - Ravensword : Shadowlands 3d RPG - A la recherche de la légendaire Ravensword ! - 23 épisodes [Terminé]

[Playthrough] – Ravensword : Shadowlands 3d RPG – A la recherche de la légendaire Ravensword ! – 23 épisodes [Terminé]

Ravensword : Shadowlands vous plonge directement dans la lignée de Ravensword : Fallen King et Aralon : Sword and Shadow (ce dernier fera également l’objet d’un playthrough dans les jours à venir) sortis précédemment. Souvent comparé par les critiques à la saga Elder Scrolls, il n’est pas rare de le voir affublé du surnom de “Skyrim de poche”.

Ravensword 2 - [Playthrough] - Ravensword : Shadowlands 3d RPG - A la recherche de la légendaire Ravensword ! - 23 épisodes [Terminé]

Trailer de lancement de Ravensword : Shadowlands

Ravensword : Shadowlands, RPG open world (ou presque)

La popularité de Ravensword : Shadowlands vient principalement de son concept copié sur Skyrim, à savoir le modèle “RPG open world”, très peu présent sur les stores d’applications mobiles. Qui dit “open world”, dit “liberté de mouvement” et donc d’aller où on veut dans le jeu à n’importe quel moment. Et bien, oui et … non, en fait. Je m’explique.

Le monde de Ravensword : Shadowlands est bel et bien ouvert et libre. Il est ainsi possible de se rendre à peu près à n’importe quel endroit de la carte dés le début du jeu. Mais, vous serez vite limité par plusieurs difficultés.

La première : le niveau des ennemis. Au fil de votre aventure, vous allez explorer de nouvelles zones et donc rencontrer de nouveaux ennemis. Leur niveau d’expérience suit à peu près votre courbe de progression, mais, contrairement à Skyrim, il n’est pas lié au niveau de votre personnage. Il est lié à la zone géographique dans laquelle il se trouve. Donc, en allant dans des zones que vous auriez dû découvrir plus tard, vous allez rencontrer des des ennemis bien trop fort pour vous qui vous vous mener la vie dure.

Deuxième difficulté : certaines zones ne sont accessibles que via un voyage par bateau ou par monture volante. Voyage et monture que vous ne pouvez activer qu’en avançant dans la quête principale !

Un environnement riche : décors, objets, personnages, bestiaire …

ravensword shadowlands paysages - [Playthrough] - Ravensword : Shadowlands 3d RPG - A la recherche de la légendaire Ravensword ! - 23 épisodes [Terminé]
Ravensword : Shadowlands et ses décors plutôt riches.

Même si le jeu a plutôt mal vieilli avec les années par rapport à d’autres titres sortis plus tard (le jeu est assez moche, il est vrai) et que sa maniabilité est plutôt … particulière. Il faut persister et ne pas baisser les bras. Une fois ces difficultés surmontées, le scénario plutôt basique (vous êtes l’élu et devez retrouver une épée légendaire appelée Ravensword pour libérer le monde des démons qui veulent l’envahir), saura tout de même vous tenir en haleine et la durée de vie est plutôt conséquente, quête principale et quêtes secondaires incluses.

Je vous laisse donc découvrir le jeu dans son intégralité via le playthrough que j’ai créé pour vous. Vous pourrez ainsi vivre l’aventure de Ravensword : Shadowlands du début à la toute fin du jeu.

Playthrough

Julien

Chef de projet et ex-développeur web avec 10 ans d'ancienneté, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille et d'un magnifique et tout trognon petit garçon. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant plus de 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Julien

Chef de projet et ex-développeur web avec 10 ans d'ancienneté, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille et d'un magnifique et tout trognon petit garçon. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant plus de 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

Inscription à la newsletter