Je suis un papa geek
La manette en utilisation avec un iPhone.

Test de la manette de jeux Bluetooth pour appareils Apple et Android

Moi qui adore jouer sur mon smartphone (et je ne suis pas le seul, hein, ne me jetez pas la pierre ! 😉 ), je suis parfois frustré par le fait de devoir poser mes doigts sur l’écran pour utiliser les commandes du jeu. Outre le fait que cela couvre l’écran de traces de doigts grassouillettes, je trouve particulièrement gênant de devoir me priver d’une partie de l’écran à cause de mes doigts. Et c’est avec avidité et curiosité que je me suis laissé tenter par le test de cette manette de jeux Bluetooth pour appareils Apple et Android.

Déballage

La manette est plutôt compacte : la boîte dans laquelle elle arrive est relativement petite. Elle laisse entrevoir la manette par le devant, et derrière, les différentes touches de la manette et les diverses fonctions et compatibilités sont indiquées.

La boite de la manette bluetooth - Avant et arrière
La boite de la manette bluetooth – Avant et arrière

A l’intérieur, rien de transcendant, que du banal et utile : la manette bluetooth, un cordon de rechargement et une notice d’utilisation en chinois d’un côté et en anglais traduit par Google Traduction de l’autre côté (et encore, Google Traduction aurait fait moins de fautes …). Tout ça pour dire que la notice est incompréhensible et n’est d’aucune aide.Une recherche Google sera plus utile, si on arrive à trouver un site internet ou un forum qui n’est pas en chinois …

Le contenu de la boite : manette, cordon de rechargement et notice incompréhensible
Le contenu de la boite : manette, cordon de rechargement et notice incompréhensible
La fameuse notice, plus inutile qu'utile. Et dire que des arbres ont été abattus pour ça ...
La fameuse notice, plus inutile qu’utile. Et dire que des arbres ont été abattus pour ça …

Prise en main et mise en route (ou pas)

Au niveau de la prise en main, la manette est plutôt petite et compacte. C’est très bien pour la transporter, mais plutôt peu pratique pour mes grosses mains. Mais c’est toujours mieux que de mettre ses gros doigts sur l’écran, hein !

La manette possède une croix directionnelle, quatre boutons appelés A,B, X, Y (mais pourquoi ??), deux boutons situés sur le dessus de la manette et deux joysticks analogiques pas analogiques qui sont en fait des croix directionnelles à 4 positions déguisées en joysticks. Pas de rotation à 360° de ces “joysticks” comme sur les manettes de PlayStation ou Xbox. Donc inutiles et rapidement oubliés, car trop petits, peu ergonomiques et difficilement mobiles.

Un gros bouton HOME sert à allumer la manette dans les différents modes (oui, il y en a plusieurs) et à l’éteindre. Et sûrement autre chose, mais ça, même le créateur ne l’a jamais su je pense.

La manette en main : petite et peu ergonomique.
La manette en main : petite et peu ergonomique.

La grande patte que vous voyez sur le dessus est repliable complètement et sert à maintenir le smartphone dessus. Pour ma part, mon Samsung Galaxy Note 2 rentre juste en forçant un chouia, mais il ne faut pas utiliser de smartphones plus grands. Les grands classiques, iPhone, Galaxy S3/S4/S5, Nexus 4/5 rentreront comme dans des pantoufles.

 

La manette en utilisation avec un iPhone.
La manette en utilisation avec un iPhone.

En ce qui concerne son utilisation, là, les choses se corsent. D’après la pseudo notice d’utilisation, il y aurait 4 modes d’activation de la manette :

  • GamePad Mode : Activé en appuyant sur HOME, puis sur X. utilisable à partir d’Android 3.2+. Ensuite, effectuer l’appairage Bluetooth avec le smartphone.
  • Keyboard Mode : Pour les systèmes Android. Activé en appuyant sur HOME, puis sur A. Puis appairage Bluetooth.
  • iCade Mode : Pour les systèmes iOS. Activé en appuyant sur HOME, puis sur B. Puis appairage Bluetooth.
  • SPP Mode : Compatible avec les systèmes Android, a besoin du root. Activé en appuyant sur HOME, puis Y. Puis appairage Bluetooth.

Ce n’est pas si compliqué, vous voyez ! (MDR !). En fait, je n’ai rien compris. Ayant un smartphone Android non rooté en 4.4.4, je me suis logiquement tourné vers le GamePad Mode. Mais rien n’y a fait.

Après moult recherches sur internet, je découvre qu’il faut installer une application .apk en provenance d’un site chinois tout en chinois (vachement rassurant ça !), qui permet de faire comprendre au smartphone à quoi correspond chaque touche de la manette. Je réussi finalement à en trouver plusieurs que j’essaie une par une. J’ai réussi à utiliser 3 des boutons de la manette sur un seul jeu, car en plus, il faut que les jeux soient compatibles avec la manette !! Et encore, j’ai dû m’y reprendre une bonne dizaine de fois pour arriver à appairer la manette et le smartphone, sans parler du lag des touches. Et même en configurant les touches correctement, ce ne sont pas les bonnes touches qui font l’action demandée.

En conclusion

Cette manette de jeux bluetooth pour appareils Apple et Android part d’une bonne idée : faire une manette compacte, pratique et portable pour jouer à nos jeux préférés de manière plus confortable. le support pour le smartphone est plutôt bien pensé et permet d’avoir un angle de vision agréable, même si le poids du smartphone est quelque peu gênant pour les poignets sur la durée. Néanmoins, sa complexité d’installation, de configuration et de prise en main, sans parler de sa faible compatibilité avec les applications présentes sur iTunes et sur Google Play Store la rendent repoussante et inutile. Dommage, car pour son prix aux alentours des 20€, la proposition était plutôt alléchante.

Julien

Chef de projet et ex-développeur web avec 10 ans d'ancienneté, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille et d'un magnifique et tout trognon petit garçon. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant plus de 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Julien

Chef de projet et ex-développeur web avec 10 ans d'ancienneté, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille et d'un magnifique et tout trognon petit garçon. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant plus de 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

Inscription à la newsletter