Je suis un papa geek
Présentation globale de Vero

Vero : pourquoi et comment se désinscrire ?

Cette semaine, vous avez dû entendre parler de Vero au détour d’un tweet ou d’un article. Il semblerait que ce soit le le réseau social dont tout le monde parle partout, et donc dont il faut faire parti (ou pas …). Lancé il y a deux ans par l’homme d’affaires libanais Ayman Hariri, le réseau social attire tout d’un coup les nouveaux utilisateurs à un rythme effarant. Aujourd’hui, l’application Vero trône en tête du classement des applications gratuites les plus téléchargées sur l’App Store et figure en onzième place du Play Store d’Android. Elle aurait gagné plus de 600000 utilisateurs en l’espace de 24 heures. Ce n’est donc pas sans raison que certains imaginent déjà Vero faire de l’ombre à Facebook et Instagram très rapidement. D’autant plus que Vero souhaite s’en démarquer le plus possible pour attirer les utilisateurs déçus des réseaux sociaux actuels.

Vero : késako ?

Ayman Hariri a voulu créer un “vrai réseau social”. C’est pour cela qu’il l’a appelé Vero, pour “vrai” en italien. La proposition : une alternative innovante aux plateformes classiques coupables, à ses yeux, de faire passer leurs intérêts avant ceux des internautes (ce qui n’est pas totalement faux). Dans Vero, aucun algorithme ne trie les contenus affichés et surtout aucune publicité n’est affichée. Utopique ?

À mi-chemin entre Facebook, Instagram, Twitter et Pinterest, Vero permet de partager tout type de contenus (surtout visuels) avec sa communauté et fournit des outils pour contrôler facilement l’audience des publications. Dénué d’algorithme, le fil d’actualité des utilisateurs reste donc chronologique, comme dans la vraie vie. Il a été promis par Vero de ne jamais altérer le fil d’actualité par des algorithmes.

Présentation globale de Vero
Présentation globale de Vero

Avec ses promesses du zéro publicité et du zéro exploitation des données personnelles, l’idée est fort alléchante. Et fort effrayant, voire suspicieuse. A titre de rémunération, Vero a prévu de faire payer un abonnement dont le prix n’est pas encore annoncé, avec un distinguo entre les comptes particuliers et professionnels, voire même des comptes VIP en partenariat avec des célébrités.

Vero : engouement éphémère et licence perpétuelle sur les contenus

Pour votre information, le CV du créateur de Vero, Ayman Hariri, fils de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Harriri, était le vice-président de Saudi Oger, une entreprise de BTP qui a licencié en 2017 de très nombreux employés sans leur payer d’indemnités et a été accusé d’esclavage.

Egalement, si Vero se présente comme un farouche gardien du respect des données personnelles et de la protection de la vie privée de ses membres, il est malgré tout nécessaire de lui fournir son numéro de téléphone pour s’inscrire (non modifiable qui plus est). Et le réseau s’accorde même une licence perpétuelle des contenus qui y sont postés, sans contrepartie. Cela signifie que même si vous supprimez votre compte, les contenus que vous avez postés restent la propriété de Vero et visibles pour les autres membres. Votre profil est, quand à lui, anonymisé. Mouais.

Vero me laisse perplexe
Vero me laisse perplexe

Vero : supprimer son compte

Il n’en fallait pas plus pour inciter les nombreux utilisateurs curieux de la première heure à vouloir désinstaller l’application de leur smartphone et à vouloir supprimer leur compte Vero. Mais là, ce n’est pas aussi simple que pour l’inscription. Pas de bouton “Supprimer mon compte” : il faut déposer une requête auprès du service client de Vero, qui doit ensuite être validée avant de procéder à la suppression effective de votre profil (je vous rappelle que les publications sont conservées, leur appartenant).

Pour cela, deux solutions : un formulaire sur le site du réseau social, qui demande de nombreuses informations, ou bien directement depuis l’application via le formulaire de demande de support.

Le formulaire trop complet du support Vero
Le formulaire trop complet du support Vero

À partir de la page d’accueil, cliquez sur le point d’interrogation en haut à gauche de l’écran, qui mène à l’espace « Assistance Vero ». Il faut sélectionner la mention « Supprimer mon compte » dans le menu déroulant permettant de sélectionner le département de support à contacter. Il est ensuite possible de demander également la suppression de ses publications et de leur historique (ce que je vous conseille vivement !), et de rajouter un message. Enfin, cliquez sur « Envoyer ».

Suppression de son compte Vero depuis l'application²
Suppression de son compte Vero depuis l’application

Un premier mail confirme que la requête a été reçue et est en train d’être « vérifiée » par le support de Vero. Quelques heures plus tard, un second mail arrive : « Nous avons reçu votre requête de suppression de votre compte sur Vero. Votre compte est sur le point de commencer le processus de suppression, et vous serez SUPPRIMÉ DE FAÇON PERMANENTE. À cause d’une fréquentation très importante, nos serveurs sont actuellement surchargés. En raison de cela, notre processus de suppression est plus long que la normale ». Bah voyons.

Mail du support Vero
Mail du support Vero

Et voilà, il n’y a plus qu’à attendre la confirmation de la suppression (ou désactivation serait peut-être plus approprié) de votre profil Vero de la part du support, en espérant que ce ne soit pas trop long quand même. Comme quoi, parfois, la curiosité est vraiment un vilain défaut ! 😉

Et vous, avez-vous sombré du côté obscur vous aussi ? 🙂

Julien

Développeur web depuis 10 ans, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

1 commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Petite information de dernière minute : je viens tout juste de recevoir un email du support Vero qui me confirme que mon compte a bien été supprimé.
    Cela aura au final pris un peu plus de 24h, ça reste raisonnable.

Julien

Développeur web depuis 10 ans, je suis avant tout le mari d'une formidable femme et le papa d'une fantastique et adorable petite fille. Passionné d'internet, de dessin, de photographie et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant 10 ans. Depuis 2017, mon blog "Arcana Scientis" a changé de nom et s'appelle désormais "Je suis un papa geek", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !

Inscription à la newsletter

%d blogueurs aiment cette page :