Divers

Polyvalence ou spécialisation ?

3 minutes de lecture

Au cours de ses études comme dans le monde du travail, les notions de polyvalence ou de spécialisation sont récurrentes.  Il faut savoir jongler entre les deux afin de trouver un équilibre qui nous convient. Pas si facile …

Tout d’abord, qu’entend-on par “polyvalence” et “spécialisation” ?

La polyvalence est la faculté d’exécuter plusieurs fonctions à partir d’une seule entité.

La spécialisation est la faculté de n’effectuer qu’une seule fonction à partir d’une seule entité, mais de façon beaucoup plus poussée et précise.

Par exemple, un médecin généraliste est capable de soigner diverses maladies plus ou moins graves mais n’est pas capable d’effectuer une transplantation cardiaque. Il est polyvalent dans le sens où il peut soigner aussi bien des maladies cardiaques (tachycardie …) que pulmonaires (bronchite …). Mais il est beaucoup moins spécialisé que le chirurgien cardiaque qui, lui, peut donner des soins spécifiques (pontage …) mais ne peut pas soigner les maladies pulmonaires.

Bien entendu, les deux aspects, “polyvalence” et “spécialisation”, sont complémentaires. Ils ont besoin chacun de l’un et de l’autre pour fonctionner. La polyvalence occupe un vaste ensemble de fonctions mais de bas niveau (ou premier niveau) alors que la spécialisation occupe un unique domaine fonctionnel mais de haut niveau (au détriment du bas niveau). Ainsi, la polyvalence ne peut être remplacée par des spécialisations dans l’ensemble des domaines qu’elle couvre car il restera toujours le problème des fonctions bas niveaux qui ne seraient pas prises en charge par les spécialistes.

Tout ça pour en venir au fait qu’au cours de sa vie, un compromis entre polyvalence et spécialisation est nécessaire. On commence ses études avec un fort degré de polyvalence, on touche à toutes les matières. Petit à petit, on se spécialise en se découvrant des affinités pour telle matière ou tel domaine : certains sont plus scientifiques, d’autres plus littéraires … Certains vont se spécialiser tôt (bac pro …), d’autres plus tard (BTS, DUT …), d’autres encore plus tard (licence, master, doctorat …).

Lire aussi  Petites améliorations sur Arcana Scientis

Dans sa carrière professionnelle, c’est la même chose : il faut savoir évoluer, se remettre en question et absorber de nouvelles compétences pour pouvoir rester dans la course. Car, oui, le monde du travail est une course. On finit rarement en tête, mais on reste dans le peloton général.

En ce qui me concerne, je n’ai pas vraiment eu de choix à faire : j’ai commencé mes études par un baccalauréat général S, puis j’ai poursuivi avec un BTS Informatique Industrielle et finit par une pseudo-licence en développement multimédia. Je me suis donc spécialisé dans le web et les métiers de l’internet et des médias. Ce n’est pas pour autant que je me suis spécialisé dans un langage de développement particulier ni dans des technologies particulières.

J’ai commencé dans le langage PHP, j’ai fais un peu de Flash et, actuellement, je suis en train de m’auto-former en Java J2EE tout en continuant le PHP. Je suis donc quelqu’un de polyvalent. A mes heures perdues, j’essaie d’apprendre le graphisme, qu’il soit papier ou numérique car j’adorerai réaliser des œuvres graphiques. Dans mon domaine, je m’oriente vers la création numérique (chartes graphiques, icônes …) , mais j’aime aussi le contact du papier, du crayon, de la plume, du pinceau … même si je ne sais pas m’en servir (j’en rêve). L’idéal, c’est encore de dessiner sur papier puis d’effectuer la colorisation sur ordinateur. Ou comme les grands mangakas, effectuer une colorisation traditionnelle à base de canvas (là je bave).

Tout ça pour dire que, peu importe si vous êtes polyvalent ou spécialisé, il faut les deux. Et n’écoutez pas le gars qui se vante d’être le spécialiste dans tel ou tel domaine, il aura tôt ou tard besoin de vos services dans son domaine afin d’effectuer ce qu’il ne sait plus faire. Et là où vous le dépasserez, c’est quand vous effectuerez des tâches que lui-même ne peut pas réaliser dans des domaines dont il ignore tout.

Lire aussi  Amélioration d'Arcana Scientis

Après, c’est une question de choix : soit vous choisissez de vous diversifier et d’effectuer plusieurs choses de manière acceptable, soit vous vous spécialiser dans une seule chose et vous vous concentrer dessus afin de la perfectionner jusqu’à la moelle en acceptant le fait de mettre de côté les autres domaines qui vous intéresse.

Je vous laisse sur cette réflexion, mais sachez que le choix ne se fait pas du jour au lendemain. Parfois même, il s’est déjà fait sans que vous ne vous en soyez rendu compte.

543 articles

À propos de l'auteur
Chef de projets web depuis 2017 et développeur web depuis 2007, je suis avant tout le mari d'une formidable femme, et le papa d'une fantastique et adorable petite fille et d'un magnifique et tout trognon petit garçon. Passionné d'internet, de dessin, de photographie, d'écriture et de tout ce qui tourne autour de l'univers geek et high tech, je suis blogueur depuis maintenant plus de 10 ans. Depuis 2017, mon blog "arcana-scientis.fr" a changé de nom et s'appelle désormais "jesuisunpapageek.fr", plus représentatif de ma personnalité. Je vous souhaite la bienvenue !
Articles
Articles en relation
Puériculture

Comment devenir éducateur Montessori ?

2 minutes de lecture
Méthode Montessori ou pédagogie Montessori, vous en avez sûrement entendu parler un jour ou l’autre, surtout si vous avez des enfants en…
Loisirs

Où et comment installer un trampoline ?

2 minutes de lecture
Installer un trampoline dans son jardin n’est pas une chose très compliquée. Il suffit d’être méthodique, de bien suivre les guides d’installation…
Puériculture

Comment créer un body personnalisé pour bébé ?

4 minutes de lecture
Créer un body personnalisé peut vous paraître soit complètement impossible et hors de portée, soit totalement inutile. Soit par manque de créativité,…
Envie de recevoir des infos exclusives?

Rassurez-vous, vous ne serez pas harcelés et vous pouvez vous désinscrire à tout moment!

9 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.